The Mud Day 2015 : On était (presque) dans The Walking Dead !

Mud Day : 3 jours, 13 km, 22 obstacles et seul mot d’ordre : La Boue, La Boue, La Boue !

Un mois après mon premier marathon, me voilà dans un train, en direction de Beynes (78) et plus précisément du camp militaire de Frileuse avec Marisa. Nous étions attendues pour défendre les couleurs de William Saurin avec nos t-shirts « Shake Me » !

Il est 10h00 quand nous arrivons dans le camp. Et là je sais déjà que je vais souffrir (oh oui !). Prises en main, équipées de nos bracelets et mitaines « Mud day », nous nous rapprochons de la zone d’entrainement. 10 minutes à sauter, ramper, faire des pompes avant de rejoindre le sas de départ. Musique de warrior, brief par nos « supérieurs », nous voilà prêtes (ou presque) pour affronter ce parcours !

11h. GO ! C’est beau, cette nature, ce parcours, cette verdure, et surtout, SURTOUT, ces montées ! Oui, fini le goudron et le plat, place au terrain et au dénivelé. Pour une séance de reprise c’est dur ! Je rame, n’avance pas… Heureusement mon binôme me motive et reste à mes côtés. Au bout de 500 mètres environ, la première épreuve. Chouette, plus que 21 !

Sachez que chaque épreuve peut être contournée (Mudviette), personne ne vous jugera… Mais, nous sommes parties en mode guerrière et il était hors de question d’abandonner !

Des épreuves de résistance physique, d’équilibre, d’endurance… Tout y est ! Voici mon TOP un peu spécial :

  1. L’épreuve la plus « OMG » : MASTER FREEZE soit le bac d’eau glacée. Plonger dans une eau à 3° pour passer un mur. Je vous laisse tester dans votre baignoire…
  2. L’épreuve la plus « MEGA FOU RIRE » : Les collines de boue ! C’est drôle, très drôle. A SAVOIR : que vous alliez vite ou doucement, OUI, vos pieds resteront tout de même coincés dans la boue… 😉
  3. L’épreuve la plus « J’ai l’impression d’être dans un épisode de « The Walking Dead » : bon, j’exagère, mais arriver dans un entrepôt avec des empruntes de mains boueuses sur tous les murs, courir sur du sable et arriver face à un mur à franchir, franchement, j’imaginais bien les zombies débarquer !
  4. L’épreuve la plus « Je vais mourir, Je vais tomber » : la pyramide inversée…  Je peux vous dire que physiquement c’est dur !
  5. L’épreuve la plus « électrique » : Les deux où on vous envoi des décharges 😉
  6. L’épreuve la plus « Je me croirais dans un film » : Vous vous rappelez dans Jurassic Park, quand ils escaladent la clôture électrique ? Bon, à la place de la clôture imaginez des buches et voilà ! C’est haut, on grimpe doucement, manque juste les dinos et on est dans le film de Spielberg ! (Classe je trouve).

On a adoré, on a rien lâché, on a eu notre bière (offerte aux mud guys) et notre p**** de belle médaille ! Bon, j’ai aussi eu beaucoup de bleus et des courbatures à tous mes muscles. Mais c’est QUE DU BONHEUR !!!

MUDDAY-PARIS-2015

MUDDAY-PARIS-2015

MUDDAY-PARIS-2015

 

MUDDAY-PARIS-2015

MUDDAY-PARIS-2015-médaille

Un grand merci à l’équipe William Saurin de nous avoir permis de relever le défi !

(Article initialement publié sur le site The Smart Girls Blog)

Soyez le premier à commenter