Rencontre avec Kursed au Bus Palladium

Vendredi 5 Février 2016, 22H30, 4 belles gueules au look black rock débarquent sur scène. Kursed au Bus Palladium, rencontre… DSC_0154

Après 2 jours d’interviews promo pour la sortie de leur 2ème EP « Apple », les 4 montpelliérains du groupe Kursed finissent leur séjour parisien au Bus Palladium, sanctuaire du rock.

Ils jouent un set très maîtrisé, du rock comme on aimerait plus en entendre. Leur fil rouge ? Du rock n’ roll avec des touches de rockabilly et de surf que l’on retrouve subtilement dans leurs morceaux. Hugo, tatouages et jean troué, nous envoûte avec sa voix et ce petit grain rocailleux qui se pose comme 5ème instrument sur ces mélodies, riffs, rythmes et autres gimmicks très entrainants. Sur scène c’est l’osmose. Ils se connaissent très bien, s’entendent parfaitement et ça se voit ! Kursed joue de cette énergie communicatrice et emballe le public venu prendre sa dose de décibel. On en redemande !

DSC_0138

DSC_0157

DSC_0142

DSC_0085

Ce soir là, nous avons pu échanger avec eux. Sortie de scène, décompression autour d’un verre, nous les retrouvons à l’étage dans un petit salon presque intimiste.

On parle « vraie » musique. Ils nous racontent leur formation, la longue relation presque fraternelle d’Hugo et Thomas (bassiste), puis de la rencontre avec Romain (batteur) et dernièrement avec Ari (guitariste), sur de vrais coups de coeur. Parce que oui, que ça soit entre membres du groupe ou avec leur label 25h43, Kursed mise avant tout sur l’humain et cette même passion pour la musique.

Ils nous parlent de leur EP « Apple » avec ce rock très brut qu’ils ont voulu sans concession, et de l’album prévu pour cette année, qui sera plus diversifié. On pourra y retrouver du grunge, du rock bien sûr, mais aussi des influences pop, tout en restant cohérent avec leur univers.

Le processus de création reste le même depuis le début. Hugo propose les premières idées puis les autres musiciens donnent leur avis, y apposent leur patte. Les morceaux sont créés tels des puzzles, chacun y met sa pièce pour ne former qu’un. Ils aiment surprendre. Ils sont du genre à commencer un morceau dans une tonalité et finir sur celle du morceau suivant. Comme nous le dit Hugo « On refuse de faire dans l’évident, on préfère surprendre. En live, on aime cet acheminement entres les morceaux. Il n’y a pas de temps mort. »

Si les morceaux sont tous en anglais c’est « à cause de leurs influences ». « Les paroles viennent en anglais naturellement. Il m’arrive d’écrire en français mais je reviens toujours à l’anglais », nous confie Hugo.

On finit en parlant musique indé. A l’unanimité le quatuor nous avoue son admiration pour le groupe belge Balthazar. « LE groupe de pop actuelle c’est lui ! Les compos sont classes. Il arrive à définir son style. ». Ils nous parlent aussi de Last Train, le groupe rock français qui n’en finit pas de monter et avec qui ils ont plusieurs fois partagé la scène. C’est un très beau plateau rock 100% frenchy que nous aimerions voir prochainement dans toutes nos salles !

En attendant l’album et les prochains concerts de Kursed, on vous laisse avec leur dernier clip « Apple ».

1 Commentaire

Laissez un commentaire


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.